fbpx

Comment choisir son centre de Bilan de compétences ?

Proportion

Le bilan de compétence est une étape importante dans la vie professionnelle. Il permet de faire le point sur une carrière, de lui redonner un nouvel élan, de changer de voie, ou encore de reprendre confiance en soi. Les objectifs diffèrent radicalement d’un parcours à l’autre. Pour que ce bilan porte ses fruits, il est primordial de choisir un centre de qualité et un conseiller avec qui l’on se sente à l’aise. 2 conditions sine qua non à la réussite de votre projet.

Première étape : Repérer les centres habilités pour réaliser un bilan de compétences : 

Pour bénéficier d’une prise en charge de votre bilan de compétences, il faut que le centre de bilan de compétences soit habilité, ou référencé et inscrit sur la liste de la DIRECCTE.

  • Les CIBC,  regroupés en fédération, ces derniers sont agréés et disposent d’un réseau de 250 agences réparties sur tout le territoire français et pas moins de 700 « impresario de carrière ».
  • Les cabinets experts en bilan de compétences tels que Compétences et Métiers. L’ISQ est une entité indépendante accréditée par le Cofrac et qui a vu le jour sous l’impulsion du Ministère du Travail et de la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP). Elle délivre des certificats de qualification aux organismes de formation (OPQF) et aux cabinets de conseil (OPQCM) en reconnaissance de leur professionnalisme.
  • Les centres de formation de l’AFPA. L’association pour la formation professionnelle des adultes est organisées en 274 sites de formation, de validation professionnelle, et d’orientation. Elle s’adresse davantage aux salariés issus des métiers en adéquation avec les formations proposées dans ses centres.
  • Certains organismes de secteurs professionnels précis. Dans certaines branches d’activités, des unions ou des groupements de formation se sont organisés et proposent un bilan de compétences. C’est le cas notamment du GFC-BTP (Groupement de formation continue pour le bâtiment et les travaux publics) ou encore de l’UIMM (Union des industries métallurgiques et minières)

Seconde étape : Identifier le centre  qui vous convient ?

Seconde étape, choisissez le centre et le conseiller qui vous accompagneront dans votre bilan de compétences. Autant clarifier un point tout de suite. Si le bouche à oreille rassure, il ne fait pas tout. Mieux vaut ne pas se cantonner au conseiller-bilan recommandé par tante Gertrude… Vous devez choisir un professionnel qui répond à vos besoins et à votre personnalité. Et tout réside justement dans le mot « choisir ».

Vous devez être rassuré sur les méthodes, les outils et les spécificités du centre et vous devez vous sentir parfaitement à l’aise avec le conseiller qui vous accompagnera tout au long de votre bilan de compétences. Il ne s’agit pas d’un entretien d’embauche où vous devez séduire et convaincre votre interlocuteur. Ici, la logique est totalement différente. La sincérité et la transparence sont deux points clés pour la réussite d’un bilan de compétences. Vous devrez vous confier, exprimer vos points forts comme vos points faibles. L’objectif est de réfléchir ensemble sur votre parcours, analyser vos différentes expériences professionnelles et redéfinir de nouveaux objectifs pour l’avenir.

La spécificité de Compétences et Métiers (C&M) réside dans une phase préalable dédoublée. C&M propose un entretien de DIAGNOSTIC puis un entretien préalable avec le conseiller le plus adapté à votre situation et votre objectif.

Concrètement : Rencontrer 2 ou 3 centres avant de faire votre choix

  1. Listez les centres de bilan de compétences près de chez vous. Regardez leurs références clients sur Internet. Voyez s’ils ont déjà travaillé sur des projets professionnels en rapport avec votre secteur d’activité et/ou votre profil.Lisez les avis laissés par d’autres qui ont déjà effectué un bilan de compétences.
  2. Sélectionnez-en un, deux, voire trois grand maximum. Il ne sert à rien de multiplier les contacts à outrance. Vous allez vous perdre.
  3. Prenez rendez-vous pour un entretien diagnostic gratuit. Gratuit et sans engagement, le diagnostic vous permet de préciser votre situation, vos objectifs et vos attentes, de bénéficier de la présentation des objectifs, des outils, méthodes et modalités pratiques ainsi que possibilité de financement de votre bilan de compétences et enfin de rencontrer pour la première fois un conseiller en orientation de carrière. Cette prise de contact vous permettra de lui expliquer votre projet – même s’il n’est qu’à l’état de brouillon ! – et de commencer votre accompagnement personnalisé. La discussion devrait se dérouler naturellement.
  4. Débutez votre bilan de compétences sereinement !

 

Date : 29 janvier 2018

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *